Spread the love

Rafael Nadal et Roger Federer ont rendez-vous en demi-finales

US OPEN 2017 – Roger Federer se retrouve dans la moitié de tableau de Rafael Nadal suite au tirage au sort effectué vendredi. Si les deux hommes s’affrontent, ce sera donc en demi-finales. En bas du tableau, on retrouve donc Andy Murray et Alexander Zverev, ainsi que les deux meilleurs français, Jo-Wilfried Tsonga et Lucas Pouille.

Il n’y a jamais eu de finale entre Rafael Nadal et Roger Federer à l’US Open, le seul tournoi du Grand Chelem sans finale entre les deux champions. Ce ne sera toujours pas pour cette année. L’Espagnol, tête de série numéro un, a hérité dans sa partie de tableau de son rival suisse, tête de série numéro 3. Si leur premier duel new yorkais a lieu, ce sera donc au stade des demi-finales. Mais les deux hommes devront surmonter quelques obstacles avant d’en arriver là.

1er quart de tableau : Vers un Nadal-Dimitrov ?

Rafael Nadal ouvrira sa quinzaine face à Dusan Lajovic, qui s’était déjà coltiné Roger Federer au 2e tour à Wimbledon. La première tête de série sur la route du Majorquin est une vieille connaissance, Richard Gasquet. Le Biterrois sera opposé au lucky loser Leonardo Mayer au 1er tour, puis au vainqueur du match entre le Japonais Sugita et le jeune Français Geoffrey Blancaneaux, 19 ans, qui a hérité d’une wild-card. Ensuite, ce pourrait donc être Nadal, que Gasquet n’a encore jamais battu.

En huitièmes de finale, Nadal pourrait encore avoir rendez-vous avec une vieille connaissance, comme Tomas Berdych, ou l’Italien Fabio Fognini, son bourreau ici-même en 2015. Enfin, son adversaire théorique en quart de finale n’est autre que Grigor Dimitrov, récent vainqueur du Masters 1000 de Cincinnati. Dans sa zone, le Bulgare pourrait croiser David Goffin, ou encore Gaël Monfils. Demi-finaliste l’an dernier, le Français aura bien du mal à rééditer sa performance. Il est face à Jérémy Chardy au 1er tour, puis potentiellement face à Dionald Young, Goffin puis Dimitrov. Tout ceci juste pour rallier les quarts de finale…

3e quart de tableau : Zverev et les serveurs

Pour la première fois de sa carrière, Alexander Zverev se retrouve parmi les quatre principales têtes de série d’un tournoi du Grand Chelem. L’Allemand, qui n’a encore jamais atteint les quarts dans un majeur, est donc sous pression. La nouvelle pépite du circuit fera office de favori, mais la route du dernier carré sera semée d’embuches et surtout de très gros serveurs : Kevin Anderson (première tête de série sur son chemin, en 16es de finale), Gilles Müller (possible en huitièmes de finale) et en quart, un Marin Cilic, voire un John Isner.

Vainqueur en 2014 et demi-finaliste en 2015, Cilic ouvrira son tournoi contre Gilles Simon, qui paie cash la perte de son statut de tête de série. Pierre-Hugues Herbert n’a pas été gâté non plus puisque le partenaire de double de Nicolas Mahut devra se coltiner Isner pour commencer son tournoi. On notera également dans les parages la présence de deux talents un peu perdus, Ernests Gulbis et Bernard Tomic, mais aussi de plusieurs jeunes talents : outre Zverev, Borna Coric, Karen Khachanov ou Hyeon Chung.

2e quart de tableau : Federer est cerné

Sacré tableau pour Roger Federer. Le Suisse, en délicatesse avec son dos à Montréal, devra vite rentrer dans son tournoi. Il affrontera en effet d’entrée le jeune Américain Frances Tiafoe. A 19 ans, il est le plus prometteur représentant de la jeune garde U.S. et vient de battre Alexander Zverev à Cincinnati. C’est sans doute le match du premier tour qui sera le plus attendu dans le tableau masculin. Mais il y a un écueil plus gros encore dans la partie de tableau du quintuple vainqueur du tournoi. En huitièmes de finale, Federer a en effet un choc programmé avec Nick Kyrgios.

Finaliste à Cincinnati, l’Australien, capable du pire comme du meilleur, offre en général son meilleur visage dans les grands matches. Ce serait un huitième de nature à mettre le feu au court Arthur-Ashe. Mais attention, Kyrgios devra peut-être lui-même se débarrasser avant cela de Sam Querrey en 16es de finale. L’Américain, demi-finaliste à Wimbledon, est à prendre au sérieux. Juste en-dessous, on trouve Dominic Thiem, Juan Martin Del Potro, Roberto Bautista-Agut ou Adrian Mannarino.

By | 2018-04-01T18:59:23+00:00 août 27th, 2017|Sport, Tenis|0 Comments

Leave A Comment

Articles résents

Catégorie